Professeure ou professeur en physiologie végétale et technologies post-récoltes

Professeure ou professeur en physiologie végétale et technologies post-récoltes (Vegetable Physiology and Postharvest Technology)

Numéro d'offre: 5221
Période d'affichage: Du 08-05-2019 au 31-08-2019

Lieu de travail: Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation, Département des sciences de aliments

Information générale: Milieu de vie privilégié au cœur de la ville de Québec, l'Université Laval est une grande université complète reconnue pour sa culture de l'excellence en enseignement et en recherche.

Description du poste: Le Département des sciences des aliments procède actuellement au recrutement d'un(e) professeur(e) spécialisé(e) en Physiologie végétale et technologies post récoltes

  • Développer une programmation de recherche autonome dans le domaine de la physiologie végétale et les technologies post-récoltes
  • Enseigner dans les programmes de premier, deuxième et troisième cycle en sciences des aliments.
  • Superviser les étudiants(e)s inscrit(e)s en deuxième et troisième cycles en sciences des aliments.
  • Participer aux instances pédagogiques et administratives incluant les assemblées de professeur(e)s du Département et de la Faculté.

Critères de sélection
Formation universitaire :

Baccalauréat (ou équivalent) en Sciences et technologie des aliments ou tout autre programme connexe.
Doctorat en Sciences des aliments ou autre programme connexe.

Expérience postdoctorale en lien avec la physiologie végétale et les technologies post-récoltes ou l'équivalent pertinent dans le domaine.
Expertise en physiologie végétale et technologies post-récoltes avec emphase sur les nouvelles approches et méthodes de conservation des fruits et des légumes dans le contexte actuel du «clean label»
Très bonne connaissance et expertise des méthodologies expérimentales reliées à la physiologie post-récolte.
Démontrer la capacité à proposer une programmation de recherche originale.
Capacité démontrée à travailler en équipe.
Avoir un dossier scientifique récent et compétitif aux yeux des organismes subventionnaires provinciaux et nationaux permettant d'escompter un apport certain aux activités de formation au Département de sciences des aliments.
Une expérience en enseignement serait un atout.
Avoir une bonne maîtrise de la langue française parlée et écrite. L'Université Laval, de par son programme de francisation, soutient les nouveaux professeurs dans l'apprentissage du français et leur permet d'acquérir progressivement les habiletés requises pour l'exercice de leurs fonctions.

Conditions
Engagement et traitement

Salaire selon la convention collective en vigueur.

Candidature
Date limite du dépôt de candidatures: 31 août 2019

Date d'entrée en fonction: 1er janvier 2020

Le dossier de candidature devra inclure :

un curriculum vitae à jour
un document énumérant 3 à 5 contributions à la recherche les plus importantes que le candidat réalisé dans le domaine de la physiologie végétale et des technologies post-récoltes. Expliquez-en l'importance.
un document d'une longueur maximale de trois (3) pages expliquant les motivations à détenir le poste et détaillant la programmation de recherche envisagée (à court et à long termes).

Le dossier devra parvenir par courrier électronique en un seul fichier en format PDF. Trois lettres de référence devront également être acheminées directement par les répondants au directeur et par courriel à cette date. Le dossier complet devra parvenir au plus tard le 31 août 2019 à :
Professeur Ismail Fliss, directeur, Département des sciences des aliments
aln@fsaa.ulaval.ca et ismail.fliss@fsaa.ulaval.ca

Valorisant la diversité, l'Université Laval invite toutes les personnes qualifiées à présenter leur candidature, en particulier les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les autochtones et les personnes handicapées. La priorité sera toutefois accordée aux personnes ayant le statut de citoyen canadien ou de résident permanent.

Tags: 
Physiologie végétale
Technologies post-récoltes
Vegetable Physiology
postharvest technology
Location: 
Québec (Canada)