DEVELOPPEMENT ET INTERACTIONS DES SYSTEMES RADICULAIRES DE QUELQUES PORTE-GREFFES DE L'ABRICOTIER

P. Florino, R. Guerriero
Dans ces derniers temps beaucoup de recherches ont permis de mettre en éevidence que la distribution du systèeme radiculaire des arbres fruitiers est aussi conditionné par les rapports qui vont s'établir entre les arbres voisins.

Ces interactions réciproques, qu'on peut trouver dans toutes les associations végétales, sont très souvent de nature compètitive et elles peuvent etre causées aussi bien par une baisse du niveau nutritif du sol que par la présence des résidues toxiques, ou par l'accroissement de l'action pathogène de la microflore ou microfaune radiculaire ou enfin par une anormale augmentation de l'activité des protozoaires du sol au dépens de l'activité schizomicétique (Bommer8; Knapp20 Grümmer19; Börner2; Gilmore16'17'18, Collina et Zucconi12; Demolon et Dunez14). Dans ce cadre, il est possible de comprendre tous les phénoménes d'antagonisme qui se manifestent entre les systémes radiculaires des plantes associées ainsi que la forme de compétition prolongée dans le temps, universellement connue comme »fatigue du sol«.

Tout récemment. des essais du laboratoire (Collina et Zucconi11,12) ont mis en éevidence la présence d'un »facteur toxique« (émis directement par les racines ou résultant de leur dégradation) qui peut ptovoquer des troubles plus ou moins remarquables dans la croissance des autres plantes associées. Ce phénoméne, plus évident en présence de plantes de la même espèce, peut se retouver aussi dans des associations interspécifique (Deleuil13; Eberhardt15; Bergamini5'6).

Dans le domaine des arbres fruitiers, on connait désormais, de nombreux exemples de ces problèmes. Bargioni3 a trouvé que les systèmes radiculaires de pèchers voisins occupent de preférence des emplacements bien dèlimités pour chaque arbre. Manaresi21 signale plusieures espèces qui en pépinère ne peuvent pas se succéder à elles mèmes ou à d'autres. Baldini et Canu1 ont mis en évidence que l'association entre agrumes a un effet négatif sur la production et la croissance des deux espèces.

Sur ce sujet il n'y a pas seulement ces travaux-la mais on peut aussi mentionner les travaux de Coker10, Bini et Chisci7, Milella22, Squillaci23.

Les observations sur la distribution des systèmes radiculaires de quelques porte-greffes de l'abricotier, qui font l'object de cette note, s'insèrent dans ces recherches sur les compétitions inter et intraspécifiques, qui s'instaurent entre les systèmes radiculaires des arbres fruitiers.

Florino, P. and Guerriero, R. (1968). DEVELOPPEMENT ET INTERACTIONS DES SYSTEMES RADICULAIRES DE QUELQUES PORTE-GREFFES DE L'ABRICOTIER. Acta Hortic. 11, 261-274
DOI: 10.17660/ActaHortic.1968.11.24
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1968.11.24

Acta Horticulturae