CONTRIBUTION A L'ETUDE DE LA LEVEE DE DORMANCE DES BOURGEONS A FLEURS DE L'ABRICOTIER

A. Carraut
En Tunisie, comme dans tous les pays à hiver doux de type méditerraneen, l'adaptation des espèces et variétés pose des problèmes particulièrement délicats.

A la suite de l'hiver 1954/55, Crossa-Raynaud3 étudie le comportement de diverses espèces fruitières et montre4 que les variétés d'abricotiers, à part quelques exceptions comme Canino, sont très sensibles aux conditions climatiques régionales. Elles ont chacune une aire de culture optimale trés restreinte en dehors de laquelle leur comportement laisse à désirer.

Pour essayer de mieux comprendre ces problèmes d'adaptation, nous avons donc commencé par étudier la levée de la dormance des bourgeons à fleurs d'abricotiers en prenant comme point de départ les travaux de Brown et Abi-Fadel3 sur des rameaux traités en chambre froide.

Carraut, A. (1968). CONTRIBUTION A L'ETUDE DE LA LEVEE DE DORMANCE DES BOURGEONS A FLEURS DE L'ABRICOTIER. Acta Hortic. 11, 479-484
DOI: 10.17660/ActaHortic.1968.11.48
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1968.11.48

Acta Horticulturae