PROBLEMES POSES PAR LA MAITRISE DU CLIMAT DES SERRES EN REGION MEDITERRANEENNE. EFFICIENCE DE L'OMBRAGE ET DE LA BRUMISATION

J. Lagier
En région méditerranéenne, l'étude des conditions optimum de développement des plantes cultivées sous abri est rendue difficile par la diversité des systèmes de production, des types d'abris et des contrastes climatiques rencontrés. Cependant un des objectifs communs à tous les serristes est la maîtrise du microclimat des serres.

La mauvaise adaptation climatique des abris engendre des pertes de récolte parfois importantes et une dépréciation qualitative des productions. Les plantes souffrent du froid dès la fin de l'automne ; des excès de chaleur au printemps et en été.

Depuis 1982, un programme expérimental de recherche est engagé sur la Station INRA-SAD d'Alénya en liaison avec la station de Bioclimatologie d'Avignon, pour la mise au point d'un abri-serre et d'équipements internes performants qui permettent, pour un coût raisonnable, une meilleure maîtrise de l'environment du végétal.

Les essais présentés ici portent sur 5 années d'étude comparative du microclimat thermique et du comportement agronomique de tomates plantées au printemps et en été sous deux types d'abri-serre.

Lagier, J. (1990). PROBLEMES POSES PAR LA MAITRISE DU CLIMAT DES SERRES EN REGION MEDITERRANEENNE. EFFICIENCE DE L'OMBRAGE ET DE LA BRUMISATION. Acta Hortic. 263, 325-334
DOI: 10.17660/ActaHortic.1990.263.33
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1990.263.33

Acta Horticulturae