COMPARISON STORAGE OF FINE CARROTS

J.A. Schoneveld
Les carottes conservées in situ (en terre) conservent leur bel aspect et leur couleur, d'un orange éclatant. Au printemps toutefois, leur goût est moins bon (elles sont moins sucrées et plus améres) que celui des carottes conservées en chambre froid humide, à une température de 0 à 1°C, mais dont l'aspect n'est pas aussi beau que celui des précédentes, probablement en raison d'une humidité moindre.

Les auteurs de cette étude se sont livrés á une comparaison entre conservation in situ (en terre) et stockage en chambre á froid humide, au cours de deux saisons (1986/1987 et 1987/1988), de carottes Minicor (groupê des Amsterdam á Forcer) et Nantura, un hybride d'excellente qualité interne. Au bout d'une semaine d'entreposage (à 15°C et % d'humidité relative) et à plusieurs reprises par la suite, la qualité, tant interne qu'externe, des carottes a eté examinée. On notera que, pour les carottes conservées in situ, mis à part le classique film en polyéthylene recouvrant la paille (à raison de 4 kg au m2), on a également utilisé des films polyéthylène noirs et blancs, l'un pour recouvrir la paille et l'autre placé directement sur les feuilles. Dans le cas de la conservation en chambre à froid humide, on a essayé d'améliorer l'aspect des carottes en les lavant plus ou moins longtemps avec du sable.

Schoneveld, J.A. (1994). COMPARISON STORAGE OF FINE CARROTS. Acta Hortic. 354, 233-234
DOI: 10.17660/ActaHortic.1994.354.24
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1994.354.24

Acta Horticulturae