ETUDE DE L'INCOMPATIBILITE AU GREFFAGE DE LA VARIETE DE PRUNE REINE CLAUDE D'ALTHAN

R. BERNHARD, R. RENAUD, G. GARROS
Plusieurs auteurs et de nombreux pépiniéristes signalent des difficultés de greffage avec les variétés "Reine Claude d'Althan" et "Reine Claude d'Oullins", en particulier lorsqu'on les greffe sur Myrobolan. En effet, une incompatibilité apparaît plus ou moins rapidement en pépinière ou au verger sur certains de ces porte-greffes. Cette incompatibilité rencontrée avec la variété "Reine Claude d'Althan" (P.253) greffée sur certains porte-greffes (Prunus cerasifera, Prunus Marianna en particulier) se traduit par des défauts à l'union et une faiblesse mécanique de celle-ci.

Ce type d'incompatibilité est qualifié d'insampatibilité à l'union ou incompatibilité mécanique. Il s'accompagne de diverses anomalies décrites et étudiées par DUQUESNE dans des combinaisons incompatibles d'Abricotier sur Prunier :

  • Discontinuité du liber ou de l'écorce,
  • Involution cambiale,
  • Discontinuité du bois,
  • Gonflement de l'union.

Une étude a donc été entreprise à la Station de Recherches d'Arboriculture Fruitière de la Grande Ferrade à Bordeaux (I.N.R.A.) avec du matériel végétal de bon état sanitaire pour

  1. Déterminer les porte-greffes compatibles et incompatibles par des essais de greffage suivis d'étude des unions sur des arbres âgés de 4 à 6 ans.
  2. Etudier la possibilité d'établir un test précoce d'incompatibilité par l'étude histologique de greffes de juin à l'écusson âgées de 15 à 120 jours.
  3. Déterminer si cette incompatibilité peut être corrigée par l'emploi d'un intermédiaire.
BERNHARD, R., RENAUD, R. and GARROS, G. (1978). ETUDE DE L'INCOMPATIBILITE AU GREFFAGE DE LA VARIETE DE PRUNE REINE CLAUDE D'ALTHAN. Acta Hortic. 74, 167-174
DOI: 10.17660/ActaHortic.1978.74.23
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1978.74.23

Acta Horticulturae