POUR LA PROTECTION DES CULTURES MARAICHERES EN CLIMAT MEDITERRANEEN : SERRES OU BRISE-VENT?

G. Guyot
Les serres et les brise-vent utilisés en horticulture sont destinés à modifier le microclimat au voisinage des plantes de manière à les placer dans des conditions plus favorables à leur croissance et à leur développement. Selon le degré de perfectionnement des abris utilisés, la production peut devenir plus ou moins indépendante des conditions climatiques extérieures.

Les domaines d'application de ces deux types d'abris sont apparemment assez différents. Cependant l 'étude de leurs modes d'action sur la production agricole permet de constater qu'ils présentent un certain nombre de points communs. C'est ainsi, par exemple, oue les serres très ventilées des régions chaudes et sèches peuvent, à la limite, être considérées comme des brise-vent très efficaces.

Afin de pouvoir effectuer des comparaisons entre ces abris, nous allons étudier, tout d'abord, leurs effets sur les différents facteurs du microclimat; puis nous verrons les conséquences biologiques de ces modifications microclimatiques. Ces données nous permettront de comparer les avantages et les inconvénients de ces deux techniques, et de déterminer les limites de leurs domaines d'application. Certaines solutions pourront alors être envisagées pour la protection des cultures horticoles.

Guyot, G. (1968). POUR LA PROTECTION DES CULTURES MARAICHERES EN CLIMAT MEDITERRANEEN : SERRES OU BRISE-VENT?. Acta Hortic. 9, 61-68
DOI: 10.17660/ActaHortic.1968.9.10
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1968.9.10

Acta Horticulturae