POSSIBILITES D'UTILISATION DES ABRIS ET MATERIAUX PLASTIQUES EN CULTURES MARAICHERES EN AFRIQUE DU NORD

M. Bollinger
Lorsque l'on parle d'abris plastiques on pense toujours à la possibilité d'obtenir des productions plus précoces, or l'Afrique du Nord est particulièrement intéressée par ce type de productions maraichères puisque ses exportations de légumes de Primeurs atteignent un volume global de l'ordre de 350 à 400.000 tonnes par an, ce qui n'est pas négligeable.

Ces cultures sont pratiquées d'octobre à juin dans des zones climatiques favorables, caractérisées par l'absence de gelées, en général zones côtières littorales où l'influence maritime se fait sentir sur une profondeur de 3 à 4 km à vol d'oiseau. Parfois fois** zones (????) être plus continentales comme la vallée du Souss au Maroc ou la région de Biskra en Algérie.

Les principales espèces concernées (???)lement par ces cultures sont Pommes de terre, Tomates, Piments, Aubergines, Courgettes, Haricots verts, Carottes, Artichauts, Asperges.

Ces cultures sont donc établies dans une zone climatique favorable où l'on crée par certains moyens naturels ou artificiels (brise-vent exposition - abris de paille) un microclimat encore plus favorable, mais à partir de ce stade le producteur reste sans possibilité de contrôler les éléments climatiques et l'évolution des cultures leur reste entièrement soumise. Il s'agit de cultures hâtées par l'amélioration de conditions naturelles de milieu et non par son contrôle.

Bollinger, M. (1968). POSSIBILITES D'UTILISATION DES ABRIS ET MATERIAUX PLASTIQUES EN CULTURES MARAICHERES EN AFRIQUE DU NORD. Acta Hortic. 9, 165-168
DOI: 10.17660/ActaHortic.1968.9.28
https://doi.org/10.17660/ActaHortic.1968.9.28
9_28
165-168

Acta Horticulturae